Rois du Monde, T1 : Même pas mort par Jean-Philippe Jaworski

bm_38122_aj_m_8238

Editions des Moutons électriques

Collection la Bibliothèque voltaïque

Audiolivre

Lu par Jean-Christophe Lebert

Paru en 2013 (en papier)

Quatrième de couv’ :

Je m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.

Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.

Mon avis :

Dans ma boulimie livresque actuelle, les livres y passent sous toutes leurs formes. Je me suis donc mise au livre audio avec Audible, je vais me limiter à quelques uns, ça coûte une blinde + l’abonnement mensuel même sans rien acheter, merci mais non ^^ comme le 1er mois le 1er livre est offert et l’abonnement gratuit j’en ai profité pour acheter les 2 tomes disponibles des Rois du monde.

Ayant écouté ce livre, je ne connais pas l’orthographe exacte des noms et lieux donc merci d’être indulgent et je ne pourrai pas non plus m’appesantir sur le style de l’auteur vu que je ne l’ai pas lu.

Par contre, Jean-Christophe Lebert est un conteur hors pair. Il faut un sacré talent pour retenir l’attention du lecteur pendant plus de 14h, il change son timbre selon les personnages ce qui fait que je savais parfaitement qui parlait (même s’il y avait régulièrement des rappels). Quand je dis 14h, je marche 40 min avant d’arriver au travail (idem pour le retour forcément) et 1h à tuer au travail avec une tâche mécanique sur ordinateur, donc en un peu plus d’une semaine j’ai terminé le livre en l’écoutant par-ci par-là, tout d’un coup aurait été indigeste je pense.

On se retrouve au temps des celtes, pour qu’un adolescent obtienne le statut d’homme, il doit participer à une guerre. Les fils de Sacrovèse sont assez téméraires et foncent sur l’ennemi, enfin surtout Ségovèse et donc son frère ainé, Bellovèse, le suit pour le protéger, et comme l’annonce le titre, Bellovèse (notre héros) se fait traverser par une lance de part en part et…il est pas mort ^^

Bellovèse est le conteur principal du récit, c’est lui qui rapporte tout ce qu’il a vu, entendu et vécu. Le récit débute quand il est très vieux, puis il relate sa venue sur une île magique très particulière et dangereuse pour éclaircir le mystère de sa non-mort et de là, il raconte son enfance en exil auprès de son petit frère, de sa mère et du guerrier Sumarios qui les entrainera et en fera des guerriers.

Dans la rue ou devant l’ordi, j’ai plusieurs fois rigolé suite à des réparties, des mots crus de notre époque. La culture celte est très ancienne mais je pense que dans l’idée les insultes restent les mêmes ^^ Big up pour Bouhos un guerrier type gros balèse sans cervelle qui sort, au moment de la recherche d’une stratégie pour reprendre une forteresse hyper bien protégée notamment par sa position en hauteur, cette ânerie qui me fait encore rire rien que d’y penser « Ben on a qu’à monter sur ce Mont machin là, frapper à la porte et leur dire de sortir s’ils ont des couilles » « T’en as d’autres des conneries comme ça ? » ^^

En bref, j’ai adoré cette écoute d’ailleurs sitôt terminée, j’ai enchainé avec le 2ème volume. Je ferai l’impasse sur Gagner la guerre que je me réserve en lecture classique histoire de plonger dans le style de Jean Philippe Jaworski qui m’a l’air excellent, en tout cas son histoire m’a transporté !

Bonne lecture !

861008logopif

Publicités

À propos de Elhyandra

J'ai une passion immense pour la lecture surtout quand elle nourrit l'imaginaire, fan de fantastique et de fantasy, il m'arrive tout de même de varier de temps en temps et lire des thrillers ou des romans historiques. Depuis quelques temps, je me renseigne beaucoup sur l'alimentation végétarienne, j'aime tester de nouvelle chose et la cuisine sans protéine animale innove énormément, la pâtisserie à base d'oléagineux et de lait végétaux est extra. Globalement, je m'intéresse à tout ce qui est naturel, médecine comme soins cosmétiques, que ce soit acheté ou à faire soi-même. Voilà

Publié le mars 1, 2017, dans Fantasy, Lectures, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 14 Commentaires.

  1. J’ai jamais trop essayé le livre audio, ça m’endort assez vite (je suis plus visuelle). Par contre, le livre est très bien et l’écriture de Jean-Philippe Jaworski est très belle.

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai jamais tenté le livre audio, il faut que je me le mette dans la voiture je pense.

    Aimé par 1 personne

  3. Pour l’avoir lu sur support papier, c’est vrai qu’il s’agit d’un récit très proche du conte oral, et j’imagine que l’expérience en lecture audio doit valoir le détour!

    Aimé par 1 personne

  4. Oui, c’est vrai que cette lecture est vraiment chouette, et démontre que nous avons des auteurs doués quand même! Je suis heureuse que cela t’es plu même si j’y suis pour rien, et je n’en suis pas surprise!

    Aimé par 1 personne

  5. J’imagine que le talent du conteur est hyper important pour que plaisir soit total !
    Je ne sais pas si le livre audio m’immergerait autant qu’une lecture classique ? En fait, j’ai peur de me laisser distraire pendant l’écoute, alors que quand je lis, je suis totalement immergée… Le mieux pour le savoir est d’essayer, mais peut-être d’abord avec un titre moins illustre 😉

    Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Rois du monde T2, Chasse royale, partie 1 par Jean-Philippe Jaworski | Le monde d'Elhyandra

  2. Pingback: Blood Song, T1 : La Voix du sang par Anthony Ryan | Le monde d'Elhyandra

  3. Pingback: Concours livre audio | Le monde d'Elhyandra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :