Druide par Olivier Péru

Editions J’ai lu

Collection Fantasy

603 pages

Paru en 2012

Quatrième de couv’ :

Les druides règnent sur une forêt primordiale est sacrée sise au cœur du monde. Détenteurs d’une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d’une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Origan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de 21 jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l’entraînant toujours plus loin dans l’horreur…

Mon avis :

Olivier Péru est un nom que je croise beaucoup sur Booktube et la blogo, ma curiosité a été piquée par le nombre d’éloges que ce soit pour Druide, son dyptique Martyrs et la saga Les hauts conteurs, cette dernière étant axée jeunesse, je me suis penchée sur Druide pour commencer, le fait que ce soit un one-shot y est pour beaucoup.

Les druides sont des personnages mystérieux, qui sont rarement mis en avant en tant que personnages principaux à part Merlin l’enchanteur et un peu plus en retrait Panoramix (on a la culture qu’on peut ^^). Ce sujet a été la motivation première pour ouvrir ce livre.

Les druides sont partagés en 4 catégories, les Ombres et les Cerfs ne sortent jamais de la forêt, par contre les Loups et les Corbeaux font le lien entre la Mer verte (le nom de la forêt) et le monde des Hommes. Qu’on soit bien clair, les druides sont des humains avec quelques particularités mystiques, mais des humains, ils viennent des familles pauvres des cités qui ont abandonné leurs enfants devant la Mer verte et pris en charge par les Druides. C’est un peu comme les orphelinats chrétiens de l’époque quand on abandonnait un bébé devant la porte d’une église.

Notre héros principal est un maître Loup, Obrigan aidé de ses deux disciples, Kesher et Tobias. Il est diligenté par les anciens pour enquêter sur un massacre survenu dans la citadelle de Wishneight. Le roi du Sonrygar convoque celui du Rahimir en l’accusant de la mort de ses soldats, Obrigan arrive à obtenir un sursis de 21 jours pour trouver les vrais coupables qu’il soupçonne ne pas être de simples hommes…Il va rapidement se séparer de ses disciples pour exploiter le plus de pistes possibles dans le temps imparti.

Le récit démarrait super bien, les 200 à 250 premières pages j’étais super accrochée, plusieurs personnages font leur entrée, le prince du Rahimir, Jarekson, est un être pas très clair, retord et mystérieux, tous les coups sont permis, la survie seule compte bien plus qu’un quelconque code d’honneur. Sa façon de se confier à Obrigan sur les raisons de son visage ravagé m’a paru trop rapide mais en même temps ça permet d’avancer. Dès qu’on baisse notre garde et qu’on commence à apprécier le prince, il dit ou fait un truc horrible, j’ai bien aimé ce personnage tout en zones de gris. Tobias étant un petit rat de bibliothèque, il apprend rapidement à se faire apprécier en tant qu’émissaire de la forêt auprès du jeune roi du Sonrygar même s’ils ne s’accordent pas sur tout, Ylias tient à faire la guerre au Rahimir, une prophétie a prédit qu’un roi du Sonrygar réunirait les deux terres du Nord sous une même couronne et il est sûr d’être celui-là. Kesher reste à la citadelle et finit par tomber sur un os…

Comme je le laissais pressentir, ça commençait bien…oui, très bien même, mais une fois Obrigan arrivé à la Cité des druides, le récit devient lent, mais lent….200 pages auraient pu être condensées au milieu du bouquin, en plus d’un récit qui s’étire en longueur sur les tergiversations diverses des protagonistes, le vieux maître d’Obrigan, Frénéon, prend des décisions totalement illogiques coupant les druides de tout secours extérieur et l’explication tarde beaucoup à arriver. Les 150 dernières pages reprennent du rythme même si les batailles très rapprochées font que ça devient vite redondant

En bref, même si j’ai un avis assez mitigé, dans l’ensemble, je ne peux pas dire que j’ai détesté ma lecture, ça reste bien écrit malgré les longueurs en milieu de livre et comme j’ai entendu dire que Martyrs était mieux, je ne suis pas du tout refroidie pour le découvrir à son tour. Je continue donc dans la découverte de cet auteur. Pour un premier roman, il est bien.

Autre avis sur Au pays des Cave Trolls

Bonne lecture !

f60a76b1-e827-4b98-9d56-a164012de710

Publicités

À propos de Elhyandra

J'ai une passion immense pour la lecture surtout quand elle nourrit l'imaginaire, fan de fantastique et de fantasy, il m'arrive tout de même de varier de temps en temps et lire des thrillers ou des romans historiques. Depuis quelques temps, je me renseigne beaucoup sur l'alimentation végétarienne, j'aime tester de nouvelle chose et la cuisine sans protéine animale innove énormément, la pâtisserie à base d'oléagineux et de lait végétaux est extra. Globalement, je m'intéresse à tout ce qui est naturel, médecine comme soins cosmétiques, que ce soit acheté ou à faire soi-même. Voilà

Publié le février 13, 2017, dans Fantasy, Lectures, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 14 Commentaires.

  1. J’aimerai beaucoup découvrir l’auteur =)

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai le premier tome de Martyrs dans ma PAL, car comme toi, je n’en ai entendu que du bien….Je suis un peu triste pour toi, que ça n’ai pas été le coup de cœur que tu espérais….

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai déjà entendu parler de ces fameuses longueurs dont tu parles, et ce sont elles qui me font hésiter à chaque fois que je tends la main pour l’attraper dans ma bibli ^_^ D’autant que le fait que ce soit un one-shot (ce qui n’est pas si fréquent en fantasy) est assez tentant c’est vrai !
    Je le tenterai un jour, c’est sûr ! Le tout est de savoir quand ? 😉
    Très chouette chronique, dans laquelle tu expliques bien ce concept de différents druides, merci 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci 😊
      Il est bien sympa tout de même mais à un moment ça traîne terrible en plein milieux ça devient plus un livre d’ambiance pendant 200 pages où les monstres rôdent autour de la cité et que les protagonistes tentent de trouver une stratégie, se mettre d’accord surtout est difficile…

      J'aime

  4. Ce livre fut un coup de cœur pour moi 😀
    C’est également avec celui-ci que j’ai découvert l’auteur, et j’ai ensuite lu « Martyrs », les 2 tomes (il me semble que le tome 3 va sortir en mars, c’est une trilogie en réalité 😉 ) et le coup de cœur fut encore plus grand !!!! 😀
    Bon, par contre j’avoue que « Les hauts-conteurs » ne m’a pas plu, trop jeunesse pour moi je me suis contentée de lire le tome 1 😛
    Tu dis tout à fait vrai, la seconde partie du roman, un peu avant la fin, est un peu longue, m’en souviens très bien, mais personnellement ça ne m’a pas gêné, ça m’a donné le temps de prendre mes marques dans le monde des Druides, chose que la première partie, un peu rapide à mon goût, ne m’avait pas laissé le temps de faire 😀
    En tout cas, merci beaucoup pour ce billet, je trouve qu’il rend un hommage très juste à ce livre que j’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé 😉
    Bonne journée à toi !

    Aimé par 1 personne

    • Oh je te remercie beaucoup suis touchée
      Même si ce n’est pas le coup de cœur j’aime le style et ne suis pas du tout refroidie pour découvrir Martyrs
      J’en profiterai pour corriger ma bêtise j’étais persuadée qu’il n’y avait que 2 tomes 🙂

      J'aime

  5. Ce n’est pas la première critiquée mitigée que je lis. Je suis surtout déçue pour toi, car tu me semblais en attendre une aventure un peu plus intense.

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai ce livre dans ma pal, j’espère que je vais pas trop m’ennuyer au milieu :S C’est dommage surtout si le début est très prometteur !
    Kin

    Aimé par 1 personne

    • Oui le coup de frein a été plutôt sec j’ai trouvé mais ça développe plutôt l’Histoire des druides et leur fonction en plus d’organiser La Défense, c’est plus tourné récit d’ambiance avec soupçon d’angoisse

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Druide | Au pays des Cave Trolls

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :