Archives du blog

Rebecca Kean, T6 : Origines par Cassandra O’Donnell

rebecca-kean,-tome-6---origines-890471

Editions J’ai Lu

415 pages

Paru en mars 2017

Quatrième de couv’ :

Une bande d’illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en « ange de la mort » et je m’apprête à entamer l’un des voyages les plus terrifiants de ma vie…. pas de doute : cette fois, j’ai vraiment besoin de vacances.

Lire la suite

Publicités

Druide par Olivier Péru

Editions J’ai lu

Collection Fantasy

603 pages

Paru en 2012

Quatrième de couv’ :

Les druides règnent sur une forêt primordiale est sacrée sise au cœur du monde. Détenteurs d’une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d’une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Origan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de 21 jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l’entraînant toujours plus loin dans l’horreur…

Lire la suite

Chasseuse de vampires, T7 : Les ombres de l’archange par Nalini Singh

415jtv3jzxl-_sx331_bo1204203200_

Editions J’ai lu

Collection Darklight

535 pages

Paru en 2015

Quatrième de couv’ :

« Moi, Ashwini, je suis dotée d’un talent aussi incroyable que terrifiant : dès lors que quelqu’un me touche, je lis en lui comme dans un livre ouvert. Et s’il faut traquer un tueur sanguinaire en toute discrétion, nul doute que cette mission est pour moi.

Une seule ombre au tableau, Janvier ne me lâche pas d’une semelle depuis qu’il a sauvé ma peau. Cela pourrait ne pas me déplaire, s’il ne tentait pas constamment de me percer à jour. Car j’ai beau déterrer les secrets des autres, les miens sont bien gardés. Dommage pour moi, le Cajun ne l’entend pas de cette oreille… »

Lire la suite

Windhaven par G.R.R. Martin et Lisa Tuttle

livres-windhaven

Editions J’ai lu

Collection Science-Fiction

430 pages

Paru en 2007 (connu également sous le titre de Elle qui chevauche les tempêtes)

Quatrième de couv’ :

Mariss est une fille de pêcheur, une rampante, recueillie à la mort de ses parents par Russ, un aérien.
Élevée comme telle, elle découvre le bonheur de fendre les cieux, messagère portée par les vents, grâce aux ailes léguées par les mythiques navigateurs stellaires de jadis. Hélas, le fils de Russ, Coll, est sur le point d’atteindre sa majorité. Les ailes deviendront alors siennes, comme le veut la coutume. Commence alors pour la jeune femme un combat acharné pour garder un sens à sa vie, une lutte infinie qui aura des répercussions sur toute la planète.
Mais peut-elle vraiment gagner, seule contre le poids des traditions ?

Mon avis :

Un livre que je voulais lire depuis loooongtemps et offert par ma maman cet été ^^, je l’ai enfin lu.

Ecrit à 4 mains avec Lisa Tuttle (que je ne connaissais pas du tout), je me retrouve un peu embêtée pour classer ce livre. Science-fiction ? Hum, les ailes sont un leg des Navigateurs Stellaires mais c’est juste une mention. On sait qu’elles sont en métal et tissu spéciaux mais là encore pas vraiment de description des matériaux donc…science-fiction ou fantasy ? Pour moi, c’est de la fantasy car :

Mariss est orpheline de père puis de mère, pauvre, elle se trouve pupille de Russ, un aérien sans enfant à qui transmettre ses ailes donc Mariss devient sa fille adoptive. Problème, la femme de Russ finit par avoir tardivement un enfant (et mourra à la naissance), et le petit Coll devient de facto le futur aérien quand il sera en âge (la majorité est à 13 ans). Comment Mariss peut accepter de redevenir une rampante après avoir volé pendant des années, ce dont elle a toujours rêvé ?

On pourrait penser que Coll sera un ennemi pour Mariss mais pas du tout, on entrevoit très vite le fort amour fraternel qui les lie, le poids des traditions qui les déchire tous les deux et va à l’encontre de leur rêve profond. Le secret de Coll va être mis à nu, le désir de Mariss la pousser à braver ces lois ancestrales. Le moment du conseil qui réunit tout ce beau monde a été vraiment intéressant.

La 2ème partie retrouve Mariss quelques années plus tard, à l’école des Ailes de bois, son rêve d’une égalité entre tous qui s’effrite devant les difficultés. Et si la partie une était la remise en question des traditions, cette partie sera sa propre remise en question ce qui est beaucoup plus dur grâce à Val qui est un personnage extrêmement froid et antipathique, j’ai pas mal serré les dents devant ses interventions brutes de décoffrage. Garth m’a beaucoup touché.

La 3ème partie suit Mariss 20 ans plus tard, le terrible accident, la désillusion, la rage et la peur pour ensuite se relever et retrouver un espoir auquel se raccrocher pour vivre.

Puis vient l’épilogue et cette belle chanson pour une grande héroïne.

En bref, j’ai adoré !

Bonne lecture

L’assassin royal T1, l’apprenti assassin par Robin Hobb

51hsiewusel-_sx210_

Editions J’ai Lu

Collection Fantasy

510 pages

Paru en 2006

Quatrième de couv’ :

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des Pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

Lire la suite

Les Chroniques de Dani Mega O’Malley – 2 : Burned par K. M. Moning

12295310

Editions J’ai lu

540 pages

Paru en février 2016

Quatrième de couv’ :

Ce soir, j’ai peut-être vaincu l’un des pires Unseelies de tous les temps, mais le silence et la désolation qui règnent dans ce qui était autrefois le coeur de Temple Bar me donnent le cafard. Je veux retrouver mon Dublin. Je veux que cette foutue glace disparaisse. Alors que je viens de faire halte, maussade, l’extrémité d’un objet dur et pointu se pose soudain dans mon dos. – Lâche ton épée, Dani, dit Mac derrière moi.

Mon avis :

Purée que je l’ai attendu longtemps ce tome, et purée que cette fin est frustrante comme d’habitude, je veux la suite maintenant et pas dans près de 2 ans encore… Par contre, le choix de changer de nom de série en cours de route vient de montrer ses limites, Mac a parlé tout le long de ce tome (on comprend pourquoi mais de toute façon la maison d’édition aurait dû poursuivre avec Fièvre comme la version anglophone plutôt que de diviser par Chroniques de…).

Je retrouve avec plaisir MacKayla. Le moment où le livre se décide enfin à lui venir en aide a été ma partie préférée. Le début est longuet et l’action démarre à partir de ce moment. Depuis le tome précédent, la réalité a cédé la place à un monde post-apocalyptique dans un Dublin dévasté en pleine reconstruction (la trame de notre monde connu est en train de se déliter, la fin est proche), Mac et Dani partent en sauvetage (mission suicide ?) avec une équipe de choc pour secourir un des Keltar.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette série (qui démarre avec les 5 premiers tomes des Chroniques de MacKayla Lane), on y trouve de la tension sexuelle avec le dangereux et magnétique Barrons, des faës de la cours de Lumière (Seelies) et de la cours des ténèbres (Unseelies), de l’action et de la violence, de l’humour sous forme de sales piques bien senties comme j’adore, des héroïnes (Mac et Dani) forcées de s’adapter au monde en mutation entourées de testostérone sous les formes les plus alléchantes possibles ;-). De la magie et des armes de tous types, amis/ennemis dont la barrière est très floue. Des fins frustrantes à chaque tome, c’est vraiment dur 😦

Bon, ben y a plus qu’à attendre le T8 de la saga pff….

Bonne lecture