Archives du blog

Tout au milieu du monde par Collectif

tout-milieu-monde

Editions des Moutons électriques

Livre illustré par Melchior Ascaride

Ecrit par Mathieu Rivero et Julien Bétan

144 pages

Paru en avril 2017

Quatrième de couv’ :

Un village prospère dont la relique sacrée pourrit. Un chamane vieillissant, qui n’attend plus ni visions ni voyages. Un espoir de sauver son peuple de la malédiction ; un ossuaire mythique, où vont mourir les géants. Pour le trouver, de bien étranges sentiers, à la lisière de la magie et du rêve.

Lire la suite

Publicités

Au prochain épisode #6

Coucou,

 

Comme ces derniers temps j’ai plutôt bien carburé niveau lecture, je vous présente ce qui arrive sur le blog en ce mois de rentrée :

Lire la suite

Rois du Monde, T3 : Chasse royale, partie 2 par Jean-Philippe Jaworski

Chae-royale

Editions des Moutons électriques

Collection La bibliothèque voltaïque

349 pages

Paru en 2017

 

Quatrième des couv’ :

Après avoir défié toute l’armée rebelle pour couvrir la retraite du haut roi, j’ai fini par me rendre. Qu’est-ce qu’un captif, sinon un demi-mort ? Dans les deux camps, on le méprise pour sa faiblesse. Même si on ne le massacre pas de suite, on lui ôte l’essentiel de sa vie. Moi, on me retire mon mauvais cheval, on me soustrait mes dernières armes, on m’arrache mes bijoux, on m’entraîne vers la rivière avec rudesse. Je patauge bientôt sur la rive boueuse. On crie autour de moi, j’ai l’impression que personne ne sait vraiment ce qu’il faut faire. Je crains de plus en plus que n’arrive l’ordre de me noyer. La mort par l’eau, après tout, est une sentence que peuvent prononcer les rois comme les druides…

Qui va décider de mon sort ? Articnos, roi des Éduens, que j’ai été à deux doigts de tuer ? Sa sœur, la mystérieuse Prittuse, haute reine déchue de Celtique ? Ou bien ce sorcier redoutable que jadis on appelait le gutuater et qui vient d’usurper le sacerdoce du grand druide ?

Lire la suite

Rois du monde T2, Chasse royale, partie 1 par Jean-Philippe Jaworski

chasse_royale_roi_du_monde_tome_2

Editions des Moutons électriques

Collection la Bibliothèque Voltaïque

Audiolivre

Lu par Jean-Christophe Lebert

Paru en 2015 (en papier)

Quatrième de couv’ :

Voici neuf ans que le haut roi Ambigat m’a admis à la cour du Gué d’Avara. Voici neuf ans que j’ai trouvé ma place parmi les héros bituriges.
Toutefois, quoiqu’il demeure redoutable, le souverain vieillit. Sa force vitale s’épuise et les royaumes de la Celtique déclinent. Nos troupeaux sont malades. Nos blés pourrissent sur pied. Les jeunes fils du souverain meurent… La disette et le mécontentement grondent au sein des tribus. Si les dieux se sont détournés du haut roi, que feront les chefs des nations clientes ? Certains ne rêvent-ils pas de renverser Ambigat, de s’emparer du pouvoir, de restaurer la prospérité ?
Et moi, Bellovèse ! Moi qu’Ambigat a jadis privé de son père et de son royaume ! Moi qu’Ambigat a naguère voué à la mort ! Moi qu’Ambigat a fini par admettre parmi les siens ! Quel parti épouserai-je ? Deviendrai-je un chasseur de roi ? Ou serai-je le jeune roi traqué par la meute ?

Lire la suite

Rois du Monde, T1 : Même pas mort par Jean-Philippe Jaworski

bm_38122_aj_m_8238

Editions des Moutons électriques

Collection la Bibliothèque voltaïque

Audiolivre

Lu par Jean-Christophe Lebert

Paru en 2013 (en papier)

Quatrième de couv’ :

Je m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.

Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.

Lire la suite

Les papillons géomètres par Christine Luce

couv-papillons

Editions des Moutons électriques

Collection la Bibliothèque Voltaïque

240 pages

Paru en février 2017

Quatrième de couv’ :

Eve a disparu il y a cinq ans, sans laisser ni corps ni trace.
Enfuie avec un amant, d’après la police londonienne, mais morte selon l’époux inconsolable. En dépit de sa défiance, ce dernier a fait appel à une médium ; contre toute attente, Mademoiselle LaFay possède un réel talent pour joindre l’au-delà et réunit chaque année le couple pour un jour de félicité… sauf cette fois-ci : Eve n’apparaît pas.
En ces temps de misère et de richesse insolente dans la société victorienne, la vie après la mort attise les espoirs des scientifiques. Mary-Gaëtane LaFay et son amie Maisy, deux femmes audacieuses, affrontent leurs frayeurs pour résoudre un mystère entre deux mondes crépusculaires. De l’autre côté, l’Enquêteur poursuit le même dessein. La frontière qui les sépare est plus ténue qu’ils ne l’imaginaient, ce qui les unit, infiniment supérieur. L’affaire Blake révélera une énigme de la taille des univers.

Lire la suite

Sombres cités souterraines par Lisa Goldstein

sombres-cites-souterraines

Editions les Moutons électriques

Collection la Bibliothèque Voltaïque

250 pages

Paru en janvier 2017

Quatrième de couv’ :

Dans son enfance, Jerry avait été pris par sa mère comme modèle pour le héros d’une série d’aventures magiques. Reclus, le vieil homme a été retrouvé par une jeune journaliste, Ruthie, bien décidée a obtenir une interview. Ensemble, ils vont découvrir que la réalité ressemble étrangement à la fiction. Dans les souterrains du métro de la ville, d’anciens mythes rôdent et des dimensions différentes sont reliées.

Lire la suite

Nouveau financement aux Editions des Moutons électriques

Coucou,

 

Les Editions des Moutons électriques lancent une campagne de financement participatif sous forme d’abonnement pour les 6 prochains ouvrages de janvier à juin 2017. Cette offre est valable de novembre à décembre 2016, 100 € pour 6 livres dont les titres ne sont pas au choix par contre :

  • Janvier : Sombres cités souterraines de Lisa Goldstein (fantasy urbaine – mythologie égyptienne)
  • Février : Les papillons géomètres de Christine Luce (Londres fantomatique – enquêtes spirites)
  • Mars : Bois d’ombre de Nathalie Dau (dark fantasy – Source des Tempêtes T2) (je suis joie)
  • Avril : Tout au milieu du monde par Collectif (type Cthulhu préhistorique)
  • Mai : Et si le diable le permet par Cédric Ferrand (Steampunk horreur)
  • Juin : T3 du Récit du demi-loup par Chloé Chevalier (une saga fantasy que je n’ai pas commencé, j’en ai entendu beaucoup de bien, on verra où j’en serai dans mon challenge 1 achat pour 4 livres lus, pour l’instant je suis bonne ^^)

Je vous laisse un lien vers leur billet qui vous explique tout ça !

Intéressés ?

Porcelaine par Estelle Faye

130102051242470740

Editions Les moutons électriques

Collection La bibliothèque voltaïque

E-book

Paru en 2013

Quatrième de couv’ :

Chine, vers l’an 200.
Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son cœur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans.
Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son cœur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur.
Pendant presque quinze siècles, rivalités et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre.

Mon avis :

En route pour les Halliennales, je m’étais prévue ma liseuse sachant que j’avais beaucoup de temps de trajet en train et que mon petit jeunesse n’allait pas me durer longtemps. C’est donc sur ce roman qui me tentait depuis longtemps que je me suis jetée et quelle merveille, pour un premier livre d’Estelle Faye (que je connaissais uniquement avec des nouvelles), je suis conquise.

Déjà le contexte, la Chine ancestrale, ces légendes, tout pour me ravir dès le départ. Nous faisons connaissance avec la famille Xiao, le père Lu est un potier émérite qui fait vivre tout le village par son art. Son fils Chen espère faire la fierté de son père qui malheureusement est tout entier consumé par son métier et sa recherche de perfection. Un jour dans la forêt, des esprits anciens vont de réveiller et se venger de la témérité des hommes qui puisent sans fin dans la Nature. Autre thème qui m’a énormément plu. Un sortilège va s’abattre sur Chen qui aura la tête d’un tigre ce qui le jettera sur les routes et là débutera son errance et sa carrière de saltimbanque.

Dans cette nouvelle famille très disparate, les valeurs de labeur et de tolérance seront à l’honneur. Luttes contre des démons, une fille fée et la recherche de l’immortalité.

La deuxième partie retrouvera Chen plus d’un millénaire après, plus froid et calculateur au premier abord, qui gagnera une épouse au jeu. C’était mal parti mais avec la dureté de la vie viendra l’amour. Toujours des sortilèges qui emprisonnent notre héros les uns après les autres, une Li Mei qui évolue et s’affirme.

La troisième partie 30 ans après sera plus violente, on ne tourne pas le dos à une femme blessée dans ses sentiments ^^ Vengeance !!!

En bref, j’adoooooore !

Bonne lecture ! (ouais je vous laisse comme ça ^^)

Or et Nuit par Mathieu Rivero

332

Editions des Moutons électriques

Collection La bibliothèque voltaïque

250 pages

Paru en 2015

Quatrième de couv’ :

Des mille et une histoires que j’ai pu conter, aucune n’est aussi fabuleuse que celle que je m’apprête à te narrer.

On y voyage de cités mortes en jardins luxuriants, de royaumes en déserts et de geôles en palais. On y croise djinns et ghûls, sultans et dragons, reines et démons, et les lignées maudites s’y affrontent autant que les passions se déchaînent. Vois-tu, elle recèle en son cœur une bien plus unique distinction. Cette histoire d’amour et de mort est vraie : je l’ai vécue. Parole de Shéhérazade.

 

Mon avis :

Ce livre se situe 3 ans après le début des Mille et une nuits. Comment ce conte débute : La première épouse de Shahryar est surprise par son mari en pleine orgie sexuelle avec ses servantes et les gardes du palais et dès lors, le sultan décida de se marier le soir et de faire décapiter son épouse à l’aube pour ne pas lui laisser le loisir d’être infidèle (radical le bonhomme ^^). Devant l’hécatombe, Shéhérazade, la fille du vizir (un équivalent du premier ministre face au président pour être plus claire) se dévoue pour être la prochaine épouse avec un plan, elle racontera des histoires imbriquées les unes dans les autres pour captiver Shahryar et offrir un répit aux femmes du royaume aussi longtemps que possible.

Donc, Or et Nuit retrouve Shéhérazade 3 ans plus tard, elle a eu 2 enfants avec Shahryar et a guéri son mari de sa jalousie maladive, elle peut donc voyager librement pour nourrir ses contes. Lors d’un de ces déplacements, Shéhérazade est enlevée par un groupe de brigands et elle va conter la destinée d’Azi Dahaka au chef Tariq sans se douter que cela va éveiller quelque chose en lui qui va les jeter sur les routes pour rejoindre le sultan-dragon.

Je dois dire qu’on retrouve bien le style des contes originaux avec un fil rouge, des chutes donnant envie à Tariq d’écouter la suite et qui permet à Shéhérazade de monnayer des avantages lors de sa détention. Des histoires s’imbriquent dans la principale pour suivre des personnages secondaires et on suit également en parallèle l’histoire de Shéhérazade et Tariq. Contrairement aux textes originaux en vieux français qui peuvent apporter de la difficulté à la compréhension, ici le récit est conter de manière moderne (sans argot non plus hein) mais juste en français actuel.

J’avais énormément aimé les Contes des Mille et une nuits (on y retrouve le conte original d’Aladdin ou d’Ali baba et les 40 voleurs notamment) et c’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé Shéhérazade et sa qualité de conteuse enchanteresse.

En bref, Mathieu Rivero a parfaitement relevé le défi de faire une « suite » des Mille et une nuits sans dénaturer la version originale. Je recommande.

Ce livre compte pour le Challenge de la littérature de l’imaginaire.

8760376

Bonne lecture !