Archives du blog

Le Destin des Initiés, T1 : Mémoires d’une sorcière par Romane Taguchi

le-destin-des-inities,-tome-1---memoires-d-une-sorciere-945778-264-432

Auto-édition

Ebook

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

Julie est une jeune Française qui vit à Kyôto depuis son enfance. Elle mène une existence sans histoires entre son travail et ses amis. Mais depuis la mort de sa mère quelques mois auparavant, elle souffre de cauchemars inexpliqués.
Un jour, elle rencontre Jeanne-Marie, une vieille dame sympathique venue visiter la ville. Dès lors, sa vie va prendre un tournant totalement inattendu, et elle va pénétrer dans un univers à la fois fascinant et effrayant dont elle ne soupçonnait même pas l’existence, celui de la magie.
Julie décide de se rendre en France pour lever définitivement le voile qui obscurcissait sa vision depuis toujours. Là-bas, elle tentera de mieux comprendre ses racines afin de mieux faire face à sa nouvelle vie. Elle découvre les pouvoirs dont elle est dotée, ainsi que la vérité sur ses origines, sa mère, son père décédé lorsqu’elle était enfant dans un tragique accident, et le reste de sa famille…
Au Japon et en France, argent, pouvoir, machinations, amours et secrets de famille vous entraînent dans l’univers captivant de la Magie et de Ses représentants : les Initiés.

Lire la suite

Publicités

Les Chroniques des Fleurs d’Opale, T1 : La candeur de la rose, Partie 1 par Lelenna

les-chroniques-des-fleurs-d-opale,-tome-1---la-candeur-de-la-rose---partie-1-926156-264-432

Auto-édition (Graphein)

468 pages

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

Si seulement j’avais su combien ma vie allait basculer. Comment l’enfer m’aurait enchaînée. Si seulement j’avais pu entrevoir les rouages du destin. Les rencontres comme les pièges, les obstacles comme les révélations. Si j’avais su mieux distinguer bontés et malveillances. Amours, amitiés ou loyautés. Cette histoire serait toute autre. Mon histoire. Preuve que même les Dieux ne peuvent tout savoir. Rare rescapée du massacre de son village natal, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air, est sauvée en territoire ennemi grâce au symbole étrange qu’elle porte sur le front. Elle serait la cinquième fille de la Déesse Aveugle. Séquestrée dans un monastère et manipulée par le prêtre Sarïn qui compte la livrer au roi une fois ses pouvoirs éveillés, elle est libérée par son frère, Naid, qui la persuade de partir avec lui. Sauf que les terres de l’Edenor sont semées de dangers et que la cruauté de certaines personnes, hantées par la haine et la guerre, s’oppose à la candeur de Diphtil, avide de découvrir ce monde dont elle a si peu joui. Mais avant tout, elle veut échapper à son destin. Est-ce possible, lorsque l’on est vouée à devenir une Déesse ?

Lire la suite

Powerful, Tome 1 : Le Royaume d’Harcilor par S. N. Lemoing


CVT_Powerful-tome-1--Le-royaume-dHarcilor_2259

Auto-édition

E-Book

Paru en juin 2015

Résumé :

Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d’Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.

En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
Seulement, il n’est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.

Alors que Litar, reconnu comme l’être le plus puissant du royaume s’absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d’agir.
Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

Mon avis :

J’avais repéré ce livre sur le blog de Riz-Deux-ZzZ et il m’avait bien intéressé puis l’auteure m’a contacté en titillant un peu plus ma curiosité vu que je m’intéressais au végétalisme et à la médecine naturelle, deux thèmes présents dans son roman en plus du côté imaginaire, ça devrait me plaire. Même si j’ai préféré me payer son exemplaire, tout travail méritant salaire, je la remercie tout de même d’avoir pensé à moi, c’était très sympa.

Plusieurs points m’ont tout de même gêné dans ma lecture mais je n’irai pas non plus jusqu’à dire que c’est un mauvais roman (je ne me permettrai jamais de cracher sur le travail de quelqu’un de toute façon, si vraiment j’avais détesté je n’en parlerai tout simplement pas).

Tout d’abord, le style est simple et agréable, le roman se lit très vite, l’auteure va droit au but. Il y a beaucoup de personnages mais ça peut aller, je m’y suis retrouvée assez facilement car ils reviennent régulièrement sur le devant de la scène, les adultes comme les ados. L’évolution de la relation entre Selna et Kaaz est un peu en dents de scie et pas suffisamment travaillée dans la profondeur, un jour ils s’aiment bien, le lendemain c’est à couteaux tirés et le pompon c’est quand Kaaz fut gravement blessé et a reproché à Selna d’avoir protégé le gamin innocent incapable de se défendre seul plutôt que lui (qui a 2 pouvoirs et qui a de son propre chef quitté le bouclier de Selna au mépris de ce qu’elle lui avait dit) et s’est permis de lui sortir un pathétique « je croyais que tu m’aimais » pff là ça fait plus gamin que  guerrier hein.

J’ai beaucoup aimé Cyr, le sage érudit de l’histoire qui enseigne aux enfants et aux adultes, une épaule sûre et discrète, même s’il fait parti de ceux qui n’ont pas de pouvoir inné (Iesilarens) il a appris la magie « matérielle » on va dire, contrairement aux « Silarens » qui sont dotés de pouvoirs (un ou plusieurs ça dépend) dès leur naissance et le découvre plus ou moins à l’adolescence ou pendant l’enfance c’est selon. Le nouveau roi a fait en sorte que le savoir ne soit plus prodigué et c’est le système D pour l’apprentissage. L’auteure a crée toute une langue dont quelques termes sont distillés au fil du récit, avec un glossaire en fin de livre.

J’ai bien aimé suivre Ty et Chellis, 2 adolescents aux personnalités bien approfondies, pas niais, ils sont très actifs dans la rébellion fomentée, Chellis veut se battre pour ce qui est juste même si ses opinions politiques diffèrent radicalement de celles de son père avec un dénouement somme toute heureux pour le coup.

Et c’est peut-être là que ça me chiffonne, chaque problème trouve une solution trop simpliste, pas suffisamment réaliste, je pense notamment à Litar et Selna. Elle le prive de ses pouvoirs, de sa situation, le laissant estropié en partie et ils papotent …. on me fait ce coup-là désolée mais le gus je lui tiendrai un chien de sa chienne, je l’aurais mauvaise. Soyons honnêtes, même les tyrans sont persuadés de faire ce qu’il faut pour leur jouet peuple. Sans compter que Ty se découvre un pouvoir super rare et hyper pratique à la fin, ça aurait pu être mieux exploité en créant un doute au moment de son Exploration par Selna et des petites tensions au fil du récit.

Pour ce qui est du récit en lui même, il oscille entre le présent et le passé sous forme de flash back surtout concernant Selna mais aussi l’attaque du château par Relan et quelques flashs concernant Kaaz. Quelques améliorations également à apporter de ce côté, les flash back sont rarement identifiés, même si on s’y retrouve en quelques phrases il serait plus judicieux de l’annoter en début de chapitre (c’est fait quelques fois alors je ne sais pas si c’est plutôt un problème de fichier Amazon ou quoi), mais là c’est juste un détail.

De même, ce n’est qu’à 80 % du récit qu’on a une explication sur la façon de vivre du peuple d’Harcilor, pourquoi les habitants n’exploitent pas la Nature et vivent avec, il aurait été plus judicieux de trouver ce thème au début entre le prologue et le chapitre 3 même s’il y a beaucoup de choses à mettre en place effectivement, dans un roman de fantasy tout est créé de bout en bout.

Pour ce qui est de la fin, je trouve que je peux m’arrêter là, c’est suffisamment ouvert pour s’en contenter, chacun va faire sa vie, Litar repartir de zéro, tout comme il est possible de lire le tome 2, c’est selon. Comme c’est un Royaume découpé en 3 morceaux, je pense que chaque tome se concentrera sur une partie du royaume.

Bon, j’ai bien aimé sans être emballée, trop de trucs qui tombent à pic quand même mais le roman se lit bien et rapidement, pour un débutant en Fantasy ça peut totalement le faire. Des orphelins, un coup d’état, des traditions intelligentes avec la Nature, le respect des uns et des autres, pas de supérieur encore moins avec le nouveau rôle de Cyr, y a de l’idée malgré quelques facilités mais la fantasy doit bien être le genre littéraire le plus dur à maitriser, tout est à faire de A à Z, alors dans l’ensemble chapeau bas.

Merci à l’auteure et bonne lecture

De Crocs et de Sortilèges, Tome 1 : Pourquoi ? Par Oliver Catt

41a6swuU2OL

Auto-édition

Vendu sur Amazon

Ebook : Env. 195 pages

Prix : 2,99 €

L’histoire :

Jake, 17 ans, vit à Kensington avec ses parents. Aujourd’hui c’est son anniversaire et il rentre pour sa 2ème année dans une école de musique prestigieuse avec son meilleur ami Khalil. Suite à une mauvaise blague qui n’a pas plus à une prof, Jake se fait coller en compagnie d’Orane, une belle jeune fille qui ne le laisse pas indifférent. Ce soir-là il rentre tard à la maison et tout bascule. La baie vitrée est en miette, sa mère morte dans une mare de sang et son père, une arme à la main se lance à la poursuite des responsables. Jake s’enfuit mais se rend compte qu’il est poursuivi…

Avec Orane et ses proches, il va découvrir un monde de créatures et de magie qu’il ne soupçonnait pas et il devra s’armer de courage pour rechercher son père et ce qu’il cache.

Mon avis :

Même si j’ai bien 10 ans de plus que l’âge requis pour cette lecture, j’avoue avoir passé un bon moment en compagnie de Jake et ses amis. J’aime beaucoup la façon dont fonctionne la magie dans ce monde, il y a toujours un prix à payer, c’est très intéressant.

Jake est le fils que j’adorerais avoir, j’aime son humour et sa désinvolture dans les moments de calme, ce qui ne l’empêche pas de faire preuve de courage dans les moments cruciaux et dangereux, il a toujours à coeur de protéger ceux qu’il aime dans la mesure de ses moyens. C’est un garçon sympathique, intimidé par Orane mais qui s’affirme également face à l’adversité, on peut compter sur lui.

En plus d’Orane et son père magiciens, on découvre Ombelline une vampire et Luppus un loup-garou, l’une est sarcastique (j’aime beaucoup), l’autre est plus renfermé envers Jake mais un évènement va lui faire réviser son jugement et le faire accepter la présence de l’ado dans la bande.

La fin donne envie de connaitre la suite, c’est pas possible de rester comme ça sans savoir qui est l’ennemi, apparemment le passé de Warren, le père d’Orane, est en train de ressurgir et cherche vengeance.

Oliver Catt est un auteur prometteur, il a déjà écrit plusieurs petites histoires disponibles sur Amazon de plusieurs genres différents, j’ai tenté le coup avec son roman fantastique même si le young adult ne m’intéresse pas forcément et j’ai bien fait, c’était une lecture plus qu’agréable et j’ai bien envie de lire la suite, alors si vous aussi voulez tenter votre chance c’est par ici.

L’auteur participe avec ce roman au Concours Rentrée Kindle des auteurs indépendants, il vous reste 28 jours à compter d’aujourd’hui si vous souhaitez le soutenir pour noter son roman.

Bonne lecture