Archives de Catégorie: Chick lit / Romance

La pelote d’épingles par Cécile G. Cortes

51qKdfqwacL._SX346_BO1,204,203,200_

Editions du Chat Noir

Collection Féline

271 pages

Paru en février 2015

L’histoire :

Notre petite héroïne est une mignonne fée-fleur toute en nuance de violet comme l’indique son nom, de la racine des cheveux jusqu’aux ongles des orteils. C’est la meilleure dans son genre et c’est pourquoi elle se retrouve, à peine rentrée de mission, renvoyée dans le monde des humains pour accomplir sa commande de Grand Amour.

Violette est sûre d’elle et c’est la fleur au fusil et un brin autoritaire qu’elle met tout en oeuvre jusqu’à la rencontre des deux tourtereaux, anticipant les violons et les étoiles dans les yeux, leur traçant un avenir radieux, Sevan (le Prince) et Elisabeth (la Princesse) se retrouvent face à face et … RIEN ! Et quand elle tombe par hasard sur une partie de jambes en l’air bien bestiale entre Elisabeth et le meilleur ami de Sevan pratiquement sous le nez de celui-ci, c’est clair, la petite marraine n’était pas préparée au changement de moeurs du XXIe. Toute bouleversée, elle se retrouve dans les bras de Sevan qui profite de la naïveté de la tendre fée pour batifoler un peu avec.

Suite à ça, la pauvre Violette se retrouve violemment châtiée et expulsée à vie du royaume des fées qui n’est pas aussi rose qu’on pourrait le croire. Elisabeth la prend sous son aile, et la petite fée déchue soigne ses blessures extérieures comme intérieures.

Mon avis :

Dans cette petite romance fantastique, les fées et les muses sont connues des êtres humains, oui, des muses, sexy et prédatrices, elles repèrent les talents de demain, les fées forment les couples, dans les deux cas c’est un honneur que d’être repéré par l’une ou l’autre. Notre « couple » attire les deux créatures.

Elisabeth est une jeune couturière qui stagne dans son boulot, sa supérieure faisant ce qu’il faut pour qu’elle ne progresse pas dans la hiérarchie. Sevan est « chanteur » plutôt comprendre qu’il ânonne des textes sans âme, machine à tubes et à fric, sans possibilité d’être lui-même et empêché de faire ce qu’il aime.

Bien que la mission de Violette capote, Sevan et Elisabeth sont grands amis et la petite fée a le nez fin en repérant le talent de Solène, petite soeur de Gabriel, ce qui ne passe pas inaperçu pour Gigi, la muse de Sevan, qui attendait que son poulain mûrisse son projet, un groupe rock et décalé se crée.

Pendant ce temps, chacun évolue en douceur, pas de mièvrerie ni de bons sentiments qui coulent à flot des pages, c’est une grande amitié avant tout qui mûrit, les liens entre les personnages sont solides, Violette est entre de bonnes mains avec Elisabeth et Solène qui l’aident à se reconstruire. Les projets se dénouent d’eux-mêmes avec de bonnes rencontres et l’amour nait finalement de façon inattendue…deux fois…et même une troisième histoire qui pointe le bout de son nez peut-être.

A la fin, on apprend enfin qui est le commanditaire de la fameuse demande de Grand Amour et pourquoi ça ne pouvait que foirer, bien marrant.

Oh et sur la plage de Normandie, on rencontre aussi des créatures mythiques mais chut…

Bonne lecture

Publicités