Archives d’Auteur: Elhyandra

TAG – Mes habitudes de lecture

Coucou,

Ce TAG vient du blog Romanesquement Vôtre et je l’avais trouvé très sympa, il date de juillet 2017, ça va je suis dans les temps ^^

Lire la suite

Thomas le Rimeur par Ellen Kushner

livres-thomas-le-rimeur-174

Editions Folio

Collection SF

370 pages

Paru en 2002

 

Quatrième de couv’ :

Pour s’être risqué au baiser offert, Thomas le fameux Rimeur se retrouva prisonnier de la Reine des Elfes.
Grand vivant s’il en fut, et joyeux compagnon, Thomas vécut près d’elle sept années, dans les voluptueux plaisirs du royaume de Faërie, avant de retourner dans son monde premier, celui du labeur, de la peine, et de la fuite du temps.
Hanté, tourmenté par les souvenirs des splendeurs perdues, il lui fallut, malgré tout, retrouver la femme qu’il aimait, reconstruire sa harpe. Et vivre avec les cadeaux ambigus de la Reine des Elfes, le don de prophétie et la malédiction de la parole vraie.

Lire la suite

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une par Raphaëlle Giordano

9782212561166.pdf-0

Editions Eyrolles

Audible

Lu par Valérie Muzzi

Paru en 2015

 

Quatrième de couv’ :

Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer… Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

Lire la suite

Rois du Monde, T3 : Chasse royale, partie 2 par Jean-Philippe Jaworski

Chae-royale

Editions des Moutons électriques

Collection La bibliothèque voltaïque

349 pages

Paru en 2017

 

Quatrième des couv’ :

Après avoir défié toute l’armée rebelle pour couvrir la retraite du haut roi, j’ai fini par me rendre. Qu’est-ce qu’un captif, sinon un demi-mort ? Dans les deux camps, on le méprise pour sa faiblesse. Même si on ne le massacre pas de suite, on lui ôte l’essentiel de sa vie. Moi, on me retire mon mauvais cheval, on me soustrait mes dernières armes, on m’arrache mes bijoux, on m’entraîne vers la rivière avec rudesse. Je patauge bientôt sur la rive boueuse. On crie autour de moi, j’ai l’impression que personne ne sait vraiment ce qu’il faut faire. Je crains de plus en plus que n’arrive l’ordre de me noyer. La mort par l’eau, après tout, est une sentence que peuvent prononcer les rois comme les druides…

Qui va décider de mon sort ? Articnos, roi des Éduens, que j’ai été à deux doigts de tuer ? Sa sœur, la mystérieuse Prittuse, haute reine déchue de Celtique ? Ou bien ce sorcier redoutable que jadis on appelait le gutuater et qui vient d’usurper le sacerdoce du grand druide ?

Lire la suite

Couscous minute au tofu

vegan-marie-laforet-docteur-jerome-bernard-pellet

Coucou,

Un petit article pour dire que Non, je ne mange pas que des gâteaux ^^

Marie Laforêt a composé 2 livres de recettes et même si je ne suis pas végane, c’est un bon moyen de découvrir de nouvelles saveurs je trouve et d’enrichir son panel de recettes :

Ingrédients :

Pour 4 à 6 enfants (c’est une page leur est consacrée mais je dirais 2 adultes) :

  • 1 courgette
  • 1 petit oignon
  • 1 petite pomme de terre
  • 1 petite carotte
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 125 g de tofu (pour les non végés, du poulet fera l’affaire)
  • 1,5 cuillère à café de ras el hanout
  • 400 ml d’eau
  • 4 cuillères à soupe de pois chiches cuits
  • Sel

Pour la semoule :

  • 250 g de semoule moyenne
  • 300 ml d’eau bouillante
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

 

Préparation :

Eplucher les légumes (sauf la courgettes) puis les émincer. Les faire revenir dans une casserole moyenne sur feu vif, avec l’huile d’olive. Ajouter le tofu coupé en petits dés et le  ras el hanout. Faire revenir quelques minutes en mélangeant, ajouter l’eau et cuire environ 15 minutes : les légumes doivent être fondants. Ajouter les pois chiches et couper le feu. Saler légèrement. Mettre la semoule dans un petit saladier, verser l’eau bouillante et couvrir d’une assiette. Laisser gonfler quelques minutes, puis ajouter l’huile d’olive et égrainer à la fourchette. Servir la semoule accompagnée de tofu aux légumes et de jus.

Personnellement, je double toutes les proportions pour me congeler une partie de la gamelle (voire je mange pareil toute la semaine en cas de grosse attaque de flemme ^^).

Bon appétit !

Bal masqué par Collectif

bal-masqué

Editions du Chat noir

Collection Griffe sombre

405 pages

Paru en avril 2017

 

Quatrième de couv' :

Au premier temps de la valse, tournoient les étoffes chamarrées. Sous les lueurs vacillantes des chandeliers, les fantômes de la piste attirent les œillades des convives anonymes. Intrigues et complots. Retenue ou décadence. Séduction romantique ou convoitise charnelle. Les loups sur nos visages révèlent ou dissimulent les monstres de nos âmes. Dénudé de votre écorce, venez… Entrez dans la danse de ce perpétuel bal masqué.

Auteurs : Estelle Faye, Maude Elyther, Marianne Stern, Elie Darco, Emmanuelle Nuncq, Dee L. Aniballe, Cécile Duquenne, Claire Stassin, Lucie G. Matteoldi, Clémence Godefroy, Céline Chevet, Vincent Tassy, Pascaline Nolot, Fabien Clavel, Pauline Sidre, Mélanie Fazi.

Lire la suite

Des chatons pour Lupa !

Coucou,

J’avais annoncé dans « Au prochain épisode #5″ que mon mois de juillet serait rempli de boules de fourrure avec une petite famille de chats : 4 chatons et leur maman, que des filles. Et comme petite Lupa n’a pas de Facebook pour voir les photos, je lui avais promis un article spécial ^^

Les premiers jours ont été compliqués : la première nuit Clochette (la maman) a miaulé non stop, si j’ai dormi 2h à tout casser c’est déjà bien. Tête enfarinée et un peu panique à bord (ça va être comme ça pendant 1 mois ????) j’ai contacté la première famille d’accueil et la responsable de l’association qui m’ont confirmé que Clochette miaulait plus ou moins fort jour et nuit….OK…virée en pharmacie pour un petit stock de boules Quiès puis chez le vétérinaire pour un diffuseur de Feliway (histoire d’aider à l’apaisement des troupes). Dès que j’apparaissais dans une pièce tout le monde partait se planquer, hum ça fait plaisir, et grain de sucre sur la chouquette, Osiris a pissé sur ma couette à J3 juste avant que je me lève pour aller au travail…et c’est pas le premier oubli constaté, comme juste avant le transfert j’avais récupéré un plaid bon à laver, ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille mais n’ayant jamais eu ce genre de problème avec tous mes chats qui se sont succédés dans ma vie (là t’as l’impression que j’en ai eu 15 000 mais non, 4 à moi + 3 dans l’entourage proche), je n’ai pas relevé sur le coup. Pendant les 15 premiers jours donc ma machine à laver a fonctionné tous azimuts mais un des couffins de mes filles n’a jamais été rattrapable et poubelle.

MAIS, je ne m’avoue pas vaincue aussi facilement, forte de l’adage qu’on m’a flanqué dans la tête depuis toute petite ‘un chat c’est propre », j’ai cherché et j’ai trouvé, hé ouais. Il y avait une caisse adulte et une caisse d’apprentissage pour la propreté des chatons…j’avais beau nettoyer dès le réveil, au cours de la journée et juste avant le dodo, un « accident » arrivait à se produire, mais comme ce n’était pas tous les jours et que tout ce petit monde utilisait bien la caisse, je ne me suis pas découragée et à force de réfléchir, j’ai trouvé la solution, exit la caisse d’apprentissage plus du tout utile à cet âge (2 mois) et mise en place d’une 2ème caisse adulte et hop le tour était joué, j’ai pu laisser les chambres ouvertes (sous surveillance au départ) et plus d’accident. Yes.

Edit : Après discussion avec la 1ère FA, il y a eu mauvaise communication car les 2 désagréments énoncés avaient été rapportés à l’association mais ne m’étaient pas parvenus. Finalement, ce n’est pas un mal vu que j’aurais certainement laisser tomber avant même de tester l’aventure et comme tout est bien qui finit bien, ça aurait été dommage.

Mission sociabilisation des chatons et de la maman : Les crevettes n’avaient pas toutes le même caractère. Plume était la plus curieuse et s’est rapidement approchée, le jeu moteur principal de tout ce beau monde m’a permis de manipuler les boules de poils mais il a fallu ruser pour certaines. Osiris est celle qui a ronronné sous la caresse en premier 1 semaine avant son départ c’est super et Plume le lendemain. Savanna était mon petit coup de coeur, toute mimi choupi et même s’il fallait l’attraper pour la câliner, une fois dans les mains c’était une vraie guimauve toute douce. Lotus était de loin la plus craintive, à ne surtout pas attraper dans un coin sous peine de faire paniquer la pauvrette, à force de manipulation elle a fini par être un peu plus détendue mais toujours en retrait par rapport aux frangines. Clochette avait un comportement qui m’a beaucoup décontenancé, très craintive, elle se laissait peu approcher à certains moments, et je pouvais lui toucher le bout du nez ou une gratouille sur la tête une autre fois. Les miaulements ont beaucoup diminué après 15 jours et n’apparaissaient plus qu’en cas de stress (visites de la famille, visites des adoptants). J’ai mis du temps à me rendre compte que Clochette associait la main de l’Homme à la violence, dès que je tendais la main en l’appelant doucement pour qu’elle s’approche elle levait souvent une patte doucement en me regardant prête à me griffer, donc je retirais me main et recommençais un peu plus tard. Pour apprivoiser ce petit fauve, j’ai parlé au ventre (oui j’avoue) lardons, fromage, thon et poulet furent nos amis de conquête à toutes les deux ^^ même si ça n’a pas été le grand amour de son côté continuant de me tenir à l’oeil, elle s’est bien détendue en cours de route et c’est déjà une victoire en soi.

Maintenant que c’est fini, ce que je retiens de cette expérience : Etre famille d’accueil pour un animal qui n’est pas à soi et qui, de plus, est craintif c’est assez éprouvant, il faut s’apprivoiser l’un l’autre, ça prend du temps mais c’était chouette même si j’ai mis bien 15 jours à me remettre de toute la fatigue accumulée. L’expérience s’est arrêtée car je récupérais mes minettes et que ce placement était temporaire jusqu’au 22 juillet, si une autre FA n’avait pas été trouvé à temps, il était évident que les 2 chatonnes encore présentes et Clochette seraient restées à la maison quitte à mettre mes gamines dans ma chambre quelques jours le temps de s’habituer, mais j’avais peur de la réaction de la maman hyper protectrice pour sa portée et des miaulements qui auraient pu me mettre mal avec les voisins (mais comme personne n’a rien dit pour les débuts de Clochette, ça aurait pu passer je suppose). Sans chaton à protéger, j’aurais gardé Cloclo (oui c’était son petit nom ^^) malgré le retour de mes minettes sachant qu’elles sont peureuses et se planquent plutôt que d’aller à la bagarre. Le fait de m’être séparée de mes filles (qui ont bien profité du jardin de papy-mamie) est tout de même exceptionnel et si je refais FA pour minou ce sera pour un chat seul (même si avoir plein de bébés qui courent partout à son charme et qu’au besoin je pourrai retenter le coup sans problème).

Pour la suite, je devrai investir dans des alèses en cas de chats pas propres (c’est plus facile à nettoyer qu’un matelas hein ^^), du stock en Feliway et de nouveaux griffoirs qui feront un peu cache-misère sur les coins de mur que les gremlins ont mis à nu en partie (mais mes filles avaient commencé, les coquines n’ont fait qu’agrandir les travaux ^^), apparemment tout ce petit monde s’accorde à me dire qu’il est grand temps que je décore à mes goûts plutôt qu’aux anciens proprios ^^

Un florilège de petites frimousses et leur maman (Noire et blanche = Lotus, grise : plume, Blanche tachetée noir : Osiris et Tigrée marron : Savanna, miniature de sa mère Clochette)

Ne sont-elles pas trop choupidou ? ^^

Le truc chouette, c’est (qu’à part pour Plume qui a sa famille dans un autre département) j’ai pu rencontrer tous les adoptants et la nouvelle FA, j’ai également eu des nouvelles de Lotus qui partant de loin s’est révélée être un vrai petit miracle de douceur et de câlins dès le lendemain de son arrivée auprès de sa maîtresse, je suis joie. Savanna et Osiris sont les dernières à partir pour leur nouvelle vie demain et j’ai même vu passer l’info comme quoi Clochette a également trouvé sa future famille, c’est génial. Le truc rigolo c’est que beaucoup de ces minettes ont été adoptées dans le quartier, elles ne seront pas dépaysées ^^

Pour ceux qui veulent tenter l’aventure ou un autre type de bénévolat, foncez, c’est le genre de truc qui fait du bien à soi en même temps de faire du bien à d’autres et j’ai très envie de continuer.

Voilà, ma Lupa, tu as des photos des petits chats ^^

Bisous !

J’agonise fort bien, merci par Oren Miller

jagonise

Editions de l’Homme sans nom

Ebook (dispo en papier)

Paru en 2016

 

Quatrième de couv’ :

Sainte-Marie-La-Grise. Son cadre exceptionnel près de la côte d’émeraude en fait une destination de vacances des plus prisée. De magnifiques paysages, un mystérieux folklore breton et des morts qu’on a aidés à trépasser raviront les plus aventureux d’entre vous. Profitez de l’hospitalité chaleureuse des habitants qui sauront vous mettre à l’aise. Afin d’apprécier pleinement votre séjour, veillez cependant à respecter trois règles : 1.Ecoutez toujours les murmures de ceux que vous ne voyez pas. 2. Gardez-vous des créatures sinistres qui frappent avant d’entrer. 3. Soyez sage. Très sage.

Lire la suite

Code 93 par Olivier Norek

514OOhTEJpL._SX210_

Editions Pocket

Audible

Lu par François Montagut

Paru en 2013

 

Quatrième de couv’ :

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.

Une série de découvertes étranges – un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.

Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

Lire la suite

Concours livre audio

Coucou,

 

Je vous ai manqué ?

Une semaine chargée de travail, un week-end tout pareil avant là-dite semaine donc 0 programmation et tadam, pas d’article faisable avant ce dimanche, vive les familles nombreuses (5 chats à gérer c’est pareil que des gosses je suis sûre ^^). Tout ce petit monde est parti vers une nouvelle vie et j’ai récupéré mes félins chéris (déjà en train de roupiller d’ailleurs, je veux être un chat).

Comme l’indique le titre, j’ai un petit truc à faire gagner. Avec Audible tu as le droit de partager un livre gratuitement et j’avais eu un tel coup de coeur pour Même pas mort et surtout son conteur Jean-Christophe Lebert que j’ai envie de partager cette expérience. J’ai eu l’occasion de parler à Jean-Philippe Jaworski lors des Imaginales qui connait bien ce Monsieur et qui m’a dit que ses conditions d’enregistrement rendent le tout encore plus dingue, Mr Lebert s’enregistre jusqu’à 8h d’affilées rien que ça, je suis fan ^^

Je vous laisse en lien ma chronique de : Même pas mort

Je procèderai au tirage au sort samedi 29 juillet à 18h et préviendrai directement le gagnant (tu peux donc jouer jusque samedi 17h59 après c’est fini ^^). Pour ce faire, tu remplis ce petit formulaire et sous quel pseudo tu me suis sur les réseaux :

Bisous !