Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une par Raphaëlle Giordano

9782212561166.pdf-0

Editions Eyrolles

Audible

Lu par Valérie Muzzi

Paru en 2015

 

Quatrième de couv’ :

Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer… Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

Mon avis :

Toujours dans ma découverte des livres audio qui font du bien, après Le Chat du Dalaï-Lama, j’ai écouté celui-ci dont j’ai croisé nombre d’affiches dans les halls de gare et dans la rue ainsi que sur la blogo :

Ce genre de livre a bien plus d’impact sur moi je pense quand il est écouté. J’ai aimé suivre Camille dans son cheminement personnel coachée par Claude, routinologue, même si le dénouement choisi est tout de même très « magique » mais le message du livre est justement de se permettre de rêver grand, ne pas s’auto-restreindre, au contraire.

Dès le premier exercice que devait accomplir Camille, je me voyais déjà refaire la tapisserie de mon couloir et pourquoi pas le salon, la petite chambre etc…bref, cesser de vivre dans les goûts des anciens propriétaires et, au bout de 3 ans, faire un peu de peinture pour être pleinement chez moi. De fil en aiguille, je me pose des questions sur la vie que je mène et commence à rêver de changer radicalement de travail….

C’est ce côté là qui fait que j’aime ce genre de lecture, on est responsable de la vie qu’on mène même et surtout quand elle ne nous satisfait pas…J’ai choisi mon boulot par le biais d’une pub TV quand, en plein ras-le-bol des études, je voulais bosser immédiatement…effectivement, j’ai peu connu le chômage mais j’ai un travail qui m’ennuie énormément, la paye est plus que conséquente et pèse fort dans la peur du changement, reprendre des études ? Sous quelles modalités ? Je largue direct mon taf ou prends des cours du soir ou par correspondance qui me feront des journées et soirées surchargées pendant je ne sais combien de temps ?… Si je ne me lance pas, à quel point je vais le regretter ?

En bref, une lecture qui me fait cogiter depuis des semaines mais qui me fait poser, je pense, les bonnes questions. Tout est une question de courage plus que de tout autre chose et j’en ai bien conscience.

Bonne lecture !

 

 

Publicités

À propos de Elhyandra

J'ai une passion immense pour la lecture surtout quand elle nourrit l'imaginaire, fan de fantastique et de fantasy, il m'arrive tout de même de varier de temps en temps et lire des thrillers ou des romans historiques. Depuis quelques temps, je me renseigne beaucoup sur l'alimentation végétarienne, j'aime tester de nouvelle chose et la cuisine sans protéine animale innove énormément, la pâtisserie à base d'oléagineux et de lait végétaux est extra. Globalement, je m'intéresse à tout ce qui est naturel, médecine comme soins cosmétiques, que ce soit acheté ou à faire soi-même. Voilà

Publié le août 18, 2017, dans Contemporain, Développement personnel, Lectures, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Toi aussi, tu t’ennuies dans ton travail? Pour moi, c’est exactement la même chose. J’ai passé un concours de la Fonction publique après mes études (L’Histoire, c’est passionnant mais ça ne donne pas toujours du travail et il faut manger). J’exerce le même métier depuis 8 ans. J’ai demandé ma mutation car j’ai le sentiment d’être arrivée au bout.

    Aimé par 1 personne

  2. Rien que le titre invite à la réflexion !
    Je ne sais pas si c’est seulement une question de courage ? Parfois, je me dis que le facteur chance met aussi son petit grain de sel dans les histoires de certains d’entre nous !
    J’espère de tout mon cœur que tu trouveras le moyen de te lancer dans une voie professionnelle plus épanouissante, peut-être en te faisant conseiller par des gens compétents et ayant des idées sur la marche à suivre la moins risquée au départ…
    Je t’envoie pleins d’encouragements en ce sens 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Hum laisser la « chance » faire je pense que c’est le plus sûr moyen d’avoir des regrets, se bouger et remuer les choses c’est peut-être justement ce qui attirera ce fameux facteur « chance » justement 😉 c’est se créer des opportunités

      J'aime

  3. Je suis bien d’accord ! Se bouger c’est avancer ! Je veux juste dire que cela réussi mieux à certains qu’à d’autres… La donne n’est pas la même pour tous au départ ^^
    Mais il faut se battre pour changer les choses, et en ressortir plus fort ensuite 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :