Les papillons géomètres par Christine Luce

couv-papillons

Editions des Moutons électriques

Collection la Bibliothèque Voltaïque

240 pages

Paru en février 2017

Quatrième de couv’ :

Eve a disparu il y a cinq ans, sans laisser ni corps ni trace.
Enfuie avec un amant, d’après la police londonienne, mais morte selon l’époux inconsolable. En dépit de sa défiance, ce dernier a fait appel à une médium ; contre toute attente, Mademoiselle LaFay possède un réel talent pour joindre l’au-delà et réunit chaque année le couple pour un jour de félicité… sauf cette fois-ci : Eve n’apparaît pas.
En ces temps de misère et de richesse insolente dans la société victorienne, la vie après la mort attise les espoirs des scientifiques. Mary-Gaëtane LaFay et son amie Maisy, deux femmes audacieuses, affrontent leurs frayeurs pour résoudre un mystère entre deux mondes crépusculaires. De l’autre côté, l’Enquêteur poursuit le même dessein. La frontière qui les sépare est plus ténue qu’ils ne l’imaginaient, ce qui les unit, infiniment supérieur. L’affaire Blake révélera une énigme de la taille des univers.

Mon avis :

Autant le tout premier livre Sombres cités souterraines m’avait beaucoup plu, autant pour celui-là, ça n’a pas été la joie…

Le départ commençait bien, avec le côté « fantasy spirite » promis par la Maison d’éditions, j’étais bien intriguée. Un petit pédalage dans la semoule les 2 premiers chapitres ne comprenant pas pourquoi le jeune homme était époustouflé que l’Ancienne puisse saisir le téléphone et composer un numéro mais l’explication vient très vite, ce sont des fantômes. Ce jeune esprit se nomme l’Enquêteur, ainsi baptisé par la médium Mary car une fois mort, l’âme oublie son ancienne identité.

Pour en venir aux deux autres protagonistes, Mary et Maisy. Pour respecter les codes victoriens, Maisy est présenté au voisinage comme étant la gouvernante mais finalement c’est bien ce qu’elle fait malgré un petit don. On apprend aux 2/3 du livre qu’elle est créole il aurait été plus adéquat de le dire dès le départ car j’ai imaginé une blanche tout le long. Un petit passage délicat quand elle est décrite comme une sauvageonne à dompter qui m’a fait grincer des dents, c’est le genre de truc qui ne passe plus à l’heure actuelle, même si l’époque dans laquelle se situe l’action est très raciste. J’ai eu l’impression également que Maisy était homosexuelle mais ce n’est jamais explicité donc je ne sais pas si j’ai bien compris. Mary est une médium de talent qui a une malédiction familiale sur les épaules, toutes les femmes de sa famille avec son talent deviennent folles.

On commence l’histoire avec plein de questions, pourquoi l’esprit d’Eve ne s’est pas présentée à la séance annuelle avec son mari ? Que lui est-il arrivé il y a 5 ans ? Où se trouve son corps ? Où se trouve son mari ensuite ? Bref, ça promettait un récit haletant et pourtant…j’ai trouvé ça très longuet, en 240 pages c’est quand même un comble, le pire c’est que je peux même pas expliciter cette impression car j’ai beaucoup oublié, dommage.

En bref, je n’ai pas compris le côté « fantasy » vu qu’on est dans notre monde à l’ère victorienne, qu’il y a des humains septiques dans l’entourage proche de Mary durant son enquête et que le monde parallèle des fantômes est superposé au nôtre mais sans couleur (si je me souviens bien), est-ce que c’est ça le « fantasy » ? Bon, il y a eu d’autres avis moins catastrophiques je vous rassure, c’est juste que je suis passée royalement à côté ^^

D’autres avis chez : BoudiccaCélindanaé, et un qui va relever le niveau enfin chez Strega.

Bonne lecture !

Publicités

À propos de Elhyandra

J'ai une passion immense pour la lecture surtout quand elle nourrit l'imaginaire, fan de fantastique et de fantasy, il m'arrive tout de même de varier de temps en temps et lire des thrillers ou des romans historiques. Depuis quelques temps, je me renseigne beaucoup sur l'alimentation végétarienne, j'aime tester de nouvelle chose et la cuisine sans protéine animale innove énormément, la pâtisserie à base d'oléagineux et de lait végétaux est extra. Globalement, je m'intéresse à tout ce qui est naturel, médecine comme soins cosmétiques, que ce soit acheté ou à faire soi-même. Voilà

Publié le février 23, 2017, dans Fantastique, Lectures, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 20 Commentaires.

  1. On a le même ressenti, peu de réponses à toutes ces questions et trop de choses non exploitées.

    Aimé par 1 personne

  2. Du coup, mon intérêt pour le livre décroît quelque peu…

    Aimé par 1 personne

  3. J’avais repéré ce livre avec cette jolie couverture, mais je vois que les avis sont plutôt mitigés, donc je vais sans doute passer sur cette lecture….;) Merci de ton avis ! 😉

    Aimé par 2 people

    • Je t’en prie 😉 blague à part ça m’inquiète un peu quand même quand je motive quelqu’un à lire ou pas tel livre, peur que ce que j’aime soit une déception ou ce que je n’aime pas fasse que l’écrivain passe à côté d’une vente, heureusement pour certains que je reste à une petite échelle lol

      Aimé par 1 personne

  4. Nous avons apparemment eu le même ressenti 🙂

    Aimé par 2 people

  5. Le spécialiste des genres, c’est Apophis.
    La façon dont tu le décris, cela ressemble à du fantastique qui n’a rien de fantastique… OK, je sors!

    Aimé par 1 personne

  6. Et bien… J’avais envie de le lire, mais pas spécialement non plus. Du coup je peux prioriser d’autres lectures sans regret!

    Aimé par 1 personne

  7. Bon, léger dans tous les sens du terme, si j’ai bien compris ^_^ Du coup je vais le laisser voler de ses propres ailes, loin de ma wish-list… De toute façon elle est déjà bien trop remplie pour y loger un papillon sans risquer de l’écraser 😀

    Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Les Papillons géomètres | Les carnets d'une livropathe

  2. Pingback: Les papillons géomètres | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :