L’assassin royal T1, l’apprenti assassin par Robin Hobb

51hsiewusel-_sx210_

Editions J’ai Lu

Collection Fantasy

510 pages

Paru en 2006

Quatrième de couv’ :

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des Pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

Mon avis :

Enfin, la célébrissime saga fantasy L’assassin royal de Robin Hobb est passée entre mes mains. Ce premier tome a été lu en LC avec la petite Caro, un très bon livre lu en agréable compagnie que demander de plus ^^

Au départ, on a le petit Fitz qui est amené à Burrich, bras droit du prince Chevalerie, car ce dernier aurait fauté avec une demoiselle du village. La bouche du petit bâtard est trop lourde à nourrir pour ces gens alors, hop, on refile le rejeton à qui de droit. Problème, ce petit est une tâche sur la réputation du prince ce qui va précipiter beaucoup de choses. Chevalerie s’en va avec son épouse et son frère Vérité est le nouveau prétendant au trône.

J’ai bien aimé ces prénoms qui façonnent la personnalité des personnages de la haute société, Chevalerie pour la droiture (bon, il a trébuché le coquinou ^^), Vérité pour le prince qui est toujours cash ce qui, niveau diplomatie n’est pas forcément super avisé hein et Royal (d’ailleurs ce prénom m’avait beaucoup intrigué comme choix pour un 3ème né qui n’a donc aucune chance de régner mais la situation est clarifiée rapidement), celui-là c’est une vérole.

Le roi Subtil finit par se rappeler l’existence du petit Fitz et va acheter sa loyauté en échange d’une bonne éducation. Aussi subtil qu’il est censé être, le roi est totalement passé à côté du truc le plus simple à faire pour s’assurer la loyauté du gamin, l’amour de la famille. Il n’a fait que le voir comme un outil et l’enseignement reçu va l’affuter au fil des années pour en faire un assassin…

Burrich est le personnage qui sera le plus proche de l’image du père dans l’univers de Fitz mais pas vraiment, ce gamin restera très seul à Castelcerf. Le gamin se révèlera être doué du Vif, pouvoir qui lui permet de nouer de puissants liens avec les animaux, ce qui lui vaudra d’ailleurs des problèmes, et plus tard, il recevra l’enseignement au Don mais ça ne va pas se passer comme prévu, c’est le moins que l’on puisse dire.

Vérité hérite du trône au pire moment, les côtes sont harcelées par les Pirates rouges qui terrifient la population suite à plusieurs otages rendus dans un état de totale déshumanisation. Le temps des alliances pour obtenir de l’aide au combat est venu.

Le personnage de Dame patience m’a beaucoup touché avec son côté maladroit et farfelu qui cache une grande blessure. Une phrase jetée à Fitz m’a vraiment fait de la peine pour elle. Le Fou est auréolé d’un profond mystère, j’espère qu’on en saura plus dans les prochains tomes.

En bref, c’était une excellente lecture, on a beaucoup aimé toutes les deux malgré des chapitres qui étaient assez longs il faut le dire, passé les 5 premiers, le récit étant bien installé, la lecture s’est accélérée d’un coup et on avait du mal à le lâcher ensuite ^^, on lira la suite forcément.

Publicités

À propos de Elhyandra

J'ai une passion immense pour la lecture surtout quand elle nourrit l'imaginaire, fan de fantastique et de fantasy, il m'arrive tout de même de varier de temps en temps et lire des thrillers ou des romans historiques. Depuis quelques temps, je me renseigne beaucoup sur l'alimentation végétarienne, j'aime tester de nouvelle chose et la cuisine sans protéine animale innove énormément, la pâtisserie à base d'oléagineux et de lait végétaux est extra. Globalement, je m'intéresse à tout ce qui est naturel, médecine comme soins cosmétiques, que ce soit acheté ou à faire soi-même. Voilà

Publié le novembre 25, 2016, dans Fantasy, Lectures, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. J’avais beaucoup aimé aussi ce tome. Le personnage de Fitz est très bien construit comme les autres en fait et l’univers également. J’ai lu les 6 premiers qui sont tous très bien mais je n’ai pas eu le courage d’aller jusqu’à la fin. Ceci dit les 6 premiers constituent une première partie qui se suffit.

    Aimé par 2 people

  2. Robin Hoob a un talent de conteur formidable. Je me souviens avoir lu un de ses livres où pendant un bon bout de temps, il ne se passe rien en terme d’intrigue, et impossible de lâcher le bouquin.

    Tu confirmes qu’il fut le lire.

    Aimé par 2 people

  3. Une saga culte pour moi ! L’univers est tellement riche !

    Aimé par 2 people

  4. Je me rappelle avoir adoré cette saga!!!J’ai d’ailleurs super envie de la relire….;)

    Aimé par 2 people

  5. Voilà bien une super saga de fantasy dont j’ai dévoré les 6 premiers tomes d’affilée !
    Je crois qu’il faut lire l’autre saga : Les Aventuriers de la Mer, avant de continuer les 7 suivants de celle-ci… arf, c’est pas gagné, mais ça vaut le coup 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :