Le Salon Fantastique 4ème édition : Le bilan

Coucou,

 

Samedi 27 février 2016, je suis allée au Salon Fantastique sur Paris où j’ai retrouvé et rencontré Caroline (sa chaine et son blog) pour 2-3h de papotage et visite du Salon, on a à peu près fait 3 fois le tour avec une foultitude de belles choses à voir (costumes, livres, bijoux, livres, objets en tout genre, LIVRES). Je peux parler pour deux je pense, on a été franchement sage, pas de casse à grande échelle mais un petit carton pour ma part (ce qui m’a sauvé c’est l’absence d’Estelle Faye qui était à une conférence et Elian Black’mor en pause déjeuner ou je ne sais où mais pas à sa place) donc je me suis dis que je prendrai leur livre un autre jour, peut-être aux Halliennales s’ils y sont. En tout cas j’ai adoré passer du temps avec toi ma belle, on recommence quand tu veux !

Mon petit bilan :

20160229_172609

Premier arrêt : Les éditions du Chat noir

J’ai craqué pour les Chroniques d’Oakwood de Marianne Stern

oakwood_prevb

« Oakwood, son église, sa grange abandonnée, ses tavernes, son cimetière. Et ses sorcières, au grand dam des prêtres qui se succèdent sans parvenir à éradiquer les diableries.

Lorsque la nuit tombe, les ombres s’étirent et drapent le hameau d’un manteau de noirceur, laissant à la lune le soin d’épier les plus sombres desseins. Cruelles malédictions et engeances démoniaques arpentent alors librement les rues aux faveurs de l’obscurité ; mieux vaut ne pas s’attarder en-dehors des logis, au risque de rencontrer la Mort au détour d’une bâtisse.

Pourtant, le vieux cimetière attire bien des convoitises… Certains affirmeront avoir aperçu la lueur chétive d’une lanterne au détour d’une tombe, d’autres diront avoir entendu des hurlements déchirants briser la torpeur nocturne. Les plus folles rumeurs circulent au village, mais ses habitants s’accordent à dire qu’il ne se trame rien d’anormal.

Entre spectres, pentacles, corbeaux et cadavres, quelques téméraires se risquent toutefois à des errances en solitaire. L’un en quête de l’être aimé, l’autre animé par une vengeance inassouvie, ou tout simplement, à la recherche du repos éternel. Or tous ignorent que dans l’ombre, la demoiselle d’Oakwood veille… »

Deuxième arrêt : Les éditions de l’Homme sans Nom

Le plus gros craquage du Salon fût chez eux avec, le coffret regroupant la trilogie Les Kerns de l’oubli de Feldrik Rivat (habillé tout en noir avec chapeau haut de forme et longue redingote, j’ai entendu mon père déconner avec Caro « Si tu le rencontres à Londres à minuit, tu te barres hein » ahahah) et Le Songe d’Adam de Sébastien Péguin (il m’a demandé si je voulais qu’il m’en parle, je lui ai répondu que c’était pas la peine, la mention de Simetierre de S. King me l’avait vendu direct, il m’a donc conseillé l’achat de l’anthologie du Salon qui revenait sur les origines de la magie qui relève les morts, conseil suivi).

1450341430110

Les Kerns de l’oubli

Par Feldrik Rivat

Pourquoi nous l’éditons

  • Car c’est un roman choral magnifiquement construit.
  • Car l’ambiance évoque tour à tour 300, les épopées grecques, ou encore La Horde du Contrevent.
  • Car la narration à la première personne qui saute de personnage en personnage est ultra-prenante.
  • Car l’intrigue se développe sur de multiples niveaux, dévoilant des rebondissements constants.

« Plan d’ensemble. Vue d’oiseau. De la brume se dissipe, lentement, laissant percer la masse sombre d’une île. Elle se dresse, souveraine, dans son trône de pierre.

Almenarc’h.

Un vent violent balaye la scène. Assombrissant le ciel. Troublant les eaux du lac. L’Imprenable, forte d’un règne millénaire, vacille, sous la menace d’un simple silence. …peron de roche, fière citadelle, toi dont le nom est porté comme une légende aux confins du monde, pourquoi trembles-tu ? Craindrais-tu les ambitions fragiles de quelques mortels ? Cataxak, l’Ètranger ? Ulnhor, le roi déchu ? Roch, le gardien au cœur rongé par la colère ? Non, plus encore que tout autre nom, Almenarc’h craint le dernier de ses fils. Erkan. Guerrier maudit. Honni. Banni. Eh bien tremble, belle endormie. Car la main aveugle qui guide ce malheureux, elle, n’ignore rien du secret de tes entrailles. »

songe-adam

La réponse française au Simetierre de S. King !

 

« La gueule était à moitié déchiquetée, laissant deviner dans les chairs à vif d’un rose carminé un œil blanc et aveugle. »

 

Découvrez la naissance d’un maître de l’horreur français, avec ce roman mêlant gore et intrigue palpitante !

« Allemagne, Forêt-Noire, de nos jours. C’est dans ce cadre magnifique que s’installent Hugo, chercheur dans le domaine des lettres, et sa fille Morgane, inventive adolescente. Mais la Forêt-Noire est également le cadre de légendes ancestrales, dont certaines seraient peut-être bien plus que de simples légendes…

Et lorsque Morgane commence à percevoir des choses qui ne devraient pas exister et que les fantômes du passé du père et de la fille semblent devenir plus que des souvenirs, l’horreur surgira, et les disparitions au cœur des bois trouveront une explication que l’esprit humain ne peut concevoir… »

Pourquoi nous l’éditons

  • Parce qu’une collection d’imaginaire sans horreur, ce n’est pas une collection d’imaginaire digne de ce nom.
  • Parce que la pointe de philosophie et de littérature créent un sentiment de réel absolument terrifiant.
  • Parce qu’un peu de gore n’a jamais tué personne.
  • Parce qu’une ambiance poisseuse et oppressante
  • Parce qu’un beau fantastique classique, qui prend le soin de petit à petit prendre possession du réel.

(J’ai tout copié/collé directement du site des éditions, leur façon de procéder donne très envie de découvrir les livres qu’ils éditent).

Dernier arrêt livresque : Les éditions Mythologica

Un achat non prévu : Retour à Salem de Jacques Fuentealba qui me l’a bien vendu et l’anthologie du Salon Légendes abyssales qui est un recueil de nouvelles avec un beau panel d’auteurs.

Retour-a-salem-BD-289x400

 

« Des bayous de la Louisiane en passant par Séville, Las Vegas et New York, suivez le destin des descendants des sorcières de Salem au tournant du XXIe siècle.

Kathleen, Damian, Samantha, Elisabeth et Garlick, en se réappropriant leur passé, apprendront quelles terribles menaces pèsent sur leurs familles et se jetteront dans une guerre sans merci contre leurs nombreux ennemis. »

12277985_10208418964418603_1405954683_n-290x400

 

« Les légendes abyssales ont de tout temps intrigué et inquiété les Hommes. Qu’ils s’agisse des abysses marines, spatiales, mentales, retrouvez à travers ces treize récits, chacune de ces abysses littéraires, tantôt étonnantes, tantôt inquiétante. »

 

Petit craquage plaisir :

Une jolie paire d’oreille turquoise juste avant de quitter le Salon, je me suis promenée avec tout l’après-midi dans Paris en mode shopping et ballade, y a vraiment que dans cette ville qu’on peut se le permettre lol

20160229_172730

Et voilà une photo des oreilles portées avec les cheveux dégagés et remis en place.

Et voilà une photo des oreilles portées avec les cheveux dégagés et remis en place.

Et voilà !!!

Vous avez fait fumer vos économies aussi ?

Bisous

 

Publicités

À propos de Elhyandra

J'ai une passion immense pour la lecture surtout quand elle nourrit l'imaginaire, fan de fantastique et de fantasy, il m'arrive tout de même de varier de temps en temps et lire des thrillers ou des romans historiques. Depuis quelques temps, je me renseigne beaucoup sur l'alimentation végétarienne, j'aime tester de nouvelle chose et la cuisine sans protéine animale innove énormément, la pâtisserie à base d'oléagineux et de lait végétaux est extra. Globalement, je m'intéresse à tout ce qui est naturel, médecine comme soins cosmétiques, que ce soit acheté ou à faire soi-même. Voilà

Publié le février 29, 2016, dans Achats / Emprunts / Prêts, Autour du livre, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 23 Commentaires.

  1. « Les kerns de l’oubli » me fait un peu penser à « La Horde du Contrevent » dans la façon dont il est présenté (narration multiple…).
    J’ai failli acheter la plupart de ces romans, mais il a fallu faire des choix, et j’en ai pris d’autres.
    J’ai hâte découvrir ce que tu en auras pensé ^^

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai aussi craqué pour le premier tome des Kerns de l’Oubli il y a quelques années, en croisant totalement par hasard l’auteur en dédicace dans un Cultura : uns personne vraiment extrêmement sympathique qui vend très bien son univers, il n’y a pas à dire ! 😀
    Bon, par contre, le livre est toujours en attente de lecture, mais ce n’est pas l’envie qui manque !

    Aimé par 1 personne

  3. Le songe d’Adam, excellent choix et j’ai aussi beaucoup entendu parler des Kerns de lOubli. Je te souhaite de très bonnes lectures (^-^)

    Aimé par 1 personne

  4. Ah ça devait être super sympa, les salons c’est un moment hors du temps ! =)
    Il faudrait que je tente les éditions de l’homme sans nom !

    Aimé par 1 personne

    • Ouiiiii c’était chouette et en bonne compagnie c’est encore mieux.
      Une édition qui me fait de l’oeil depuis quelques années, je me lance enfin je pense débuter ce mois-ci avec le one shot de S. Peguin

      Aimé par 1 personne

  5. Ah le Salon du Fantastique, je suis un peu triste de ne plus être sur Paris quand il se passe ce genre de conventions, j’avais bien aimé les deux dernières éditions.
    J’ai hâte de voir ton avis pour tous ces livres ! Perso, j’ai franchement beaucoup de mal avec la ligne édito de l’HSN (que je trouve trop contemplative et métaphysique si je puis dire) mais les couvertures sont tellement belles !
    Chouette boucles d’oreilles, j’ai cru que c’était des oreilles de chat au début hihi !
    See you’

    Kin

    Aimé par 1 personne

    • Il y en a un peu partout en France maintenant même avec uniquement le thème médiéval et fantastique sans les livres j’avais mis un lien dans un précédent billet des sorties 2016, suis sûre que tu peux trouver ton bonheur.
      Oui c’est vrai qu’on dirait des oreilles de chat lol ça allonge les oreilles de manière rigolote, me lecturotheque m’a demandé une photo portée je ferai ça ou ce soir ou vendredi.
      Ils ont une façon particulière de présenter leurs publications mais c’est ce qui me plaît 😊
      Bisou

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: TAG – Bookfangirling Award | Le monde d'Elhyandra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :